Le neuromanagement (épisode 1): La théorie des trois cerveaux

mark008

« Connais-toi toi-même » disait Socrate, reprenant à son compte un précepte gravé à l’entrée du temple d’Apollon de Delphes. En tant qu’être humain, mais encore plus en tant que cadre, situer son fonctionnement et celui de ses collaborateurs, être au clair avec son propre fonctionnement est l’un des piliers de l’équilibre recherché dans l’exercice de vos fonctions.

L’apport des neurosciences a donné naissances à diverses disciplines dont le neuromanagement.

Vous pensez peut-être avoir « deux cerveaux » ? Ou du moins avoir un cerveau régi par le fonctionnement de chacun de vos deux hémisphères ? Paul Mac Lean, neurochirurgien américain (1913-2007) vous en attribue trois.

Les premières ébauches de modèle lié au neuromanagement: Cerveau reptilien, limbique et néo-cortex.

Il est l’auteur en 1962 de la théorie dite du cerveau triunique qui met en parallèle l’évolution du cerveau dans le règne animal et la structure du système nerveux central humain. Il décrit un étage reptilien, le plus primitif, lié aux instincts et dont la fonction est d’assurer la survie, un étage limbique lié aux émotions, aux ressentis et dont la fonction tourne autour du concept de socialisation. Enfin le néo-cortex, le plus récent dans l’évolution, lié au langage, à la pensée abstraite, l’analyse, la planification d’actions.

Certains auteurs mettent en lien cette description et les comportements adoptés en tant que manager.

Ainsi une personne avec un fonctionnement « à dominante reptilienne » aurait un style de management plutôt directif, avec des relations codifiées et plutôt conformistes

Une personne « limbique », à l’écoute de ses émotions et empathique adopterait un style de management participatif, privilégiant le consensus.

Enfin, un fonctionnement néocortical privilégierait un style de management délégatif, une communication directe et factuelle où l’organisation, la planification et l’anticipation sont mises en avant.

Management directif, participatif et délégatif.

Si cette classification a depuis été remise en cause, ellle permet de faire un lien avec les styles de management : Vous sentez vous manager, leader, cadre, chef de service, boss, team leader… ? Chacun perçoit son territoire, sa mission, sa fonction et son fonctionnement de façon unique.

Et vous comment vous décririez-vous ? Comment pensez-vous vous situer ? Comment pensez-vous être perçus ?